Château Labistoul

 

                 Pour toute réservation en direct une remise de 10%

Le vignoble de Gaillac est un des plus anciens de France


L'histoire du vignoble de Gaillac

Le vignoble de Gaillac est un des plus anciens de France: on a découvert des vestiges de poterie viticole datant du second siècle avant J.-C.. Probablement on a croisé le cépage primitif « vitis vinifera silvestris », qui se trouvait dans la forêt de Grésigne, avec des cépages romaines. En tout cas, les romains ont importé du vin de Gaillac, et sont donc à l'origine de commerce de celui-ci. La fondation de l'abbaye de Saint-Michel par des moines bénédictins (972) a donné lieu à la fondation de la ville de Gaillac. Les moines ont organisé la production viticole et contribué à l'amélioration de la qualité, entre autres par l'interdiction d'utilisation d'autres engrais que la fiente des pigeons.

 


Vin, à travers les âges

Pendant des siècles, le Tarn servait comme route de transport pour le vin de Gaillac: les gabarres, sorte de barque à fonds plats, descendaient la rivière, puis arrivaient à Bordeaux par la Garonne. Les jurats de Bordeaux fixaient les conditions de vente des vins de Gaillac, et les négociants bordelais les exportaient vers l'Angleterre comme « clarets ». Le Gaillac acquiert également le rôle de vin " médecin ", pour améliorer la qualité des vins bordelais, ainsi que leur faculté de conservation. Au XIX ième siècle la crise de la phylloxera frappe fortement la viticulture à Gaillac, comme dans le reste de la France. Le rebondissement se fait au XX ième siècle, l'appellation d'origine contrôlée (AOC) est mise en place pour les vins blancs en 1938, en 1970 pour les rouges.

 


Vin de Gaillac

Les coteaux de la rive droite. Délimitée par la Vère, cette vaste zone s'étend d'Est en Ouest de Castelnau-de-Lévis jusqu'à Rabastens, en passant par Labastide-de-Lévis, Gaillac, ou encore Lisle-sur-Tarn. Depuis les premiers côteaux jusqu'aux sols granitiques et calcaires du plateau cordais, les vignes produisent blancs fruités et rouges d'une grande finesse. Le plateau Cordais. Il s'étend sur la partie Nord du Gaillacois et produit toute la variété des vins de Gaillac avec, grâce à sa situation, une proportion importante de vins blancs. Deux éléments caractérisent ce vignoble et permettent de produire de très bons vins : l'exposition des vignes plantées à 300 mètres d'altitude et exposées au Sud et la nature des sols, argilo-calcaires.

 

 

Soi-disant on vous sert du vin de Gaillac pendant votre séjour. Une Collection de cépages spécifiques.
De tout temps, le vigneron Gaillacois a eu le souci de choisir le cépage le mieux adapté au terrain et à l’exposition. Suivant les terroirs, du goût des consommateurs et de la tradition, le vignoble gaillacois a conforté son choix de cépages pour l’appellation: ils sont typiques, spécifiques et hauts en caractère.
Gaillac s’est donc naturellement porté sur les cépages blancs:
Le MAUZAC, qui se caractérise par des arômes rappelant la pomme et la poire.
Le LOIN DE L’OEIL, qui produit un vin à l’arôme très fin de type floral qui apporte fraîcheur et souplesse au vin, mais aussi sur les cépages rouges.
Le DURAS, qui donne à la fois couleur, souplesse et finesse au vin, et qui se caractérise principalement par des arômes rappelant le poivre ou les épices.
Le BRAUCOL, avec des arômes très caractéristiques évoquant le cassis, la framboise et le poivron, et qui produit un vin très coloré et puissant.
Les vins de Gaillac offrent une large gamme qui répond à toutes les envies : un rouge sur une viande grillée, un rouge primeur accompagnant une quiche, un blanc sec servi avec les fruits de mer, le rosé pour les repas estivaux et un mousseux avec les desserts ou un foie gras...Pour tous les goûts et toutes les occasions!